lundi 31 août 2015

Portefeuille de Super Pognon / août 2015

Environnement boursier du mois d'août


Quelques chiffres clés:


Cac 40 : 4 675,

Dow Jones : 16 643,

Eur/Dollar :1,12,

Euribor 1 an : 0,16%,

Tec 10 : 1,06%,

Pétrole (WTI) : 45$.


Répartition du portefeuille


Les liquidités se réduisent avec les achats. j'ai retirer quelques liquidités du portefeuilles (45k€) et j'ai ajouté un crédit (97k€).

Effet de levier


Les turbulences m'ont fait faire appel au crédit pour avoir d'amples liquidités disponibles pour agir.

La composition du portefeuille actions








 

 Le portefeuille commence à avoir un biais small/mid plus fort qu'habituellement. Il va falloir y remédier...

J'ai fait plusieurs achat, profitant du trou d'air provoqué par la Chine.

Esso : j'anticipe une grosse hausse de l'EBITDA. Avec une marge du raffinage entre 20 et 25 $/T en 2014, Esso était à l'équilibre. La marge est à plus de 50$/T depuis le début de cette année. J'attends environ 300 +/-50 M€ de résultat opérationnel. Elle est passé inaperçu avec les pertes liées à l'effet stock (passage du baril de 100$ à 40$). J'en avais parlé sur les forum d'IH, et en parallèle, Amiral Gestion est d'accord (rapport trimestriel Sextant PEA et rapport mensuel Sextant PEA). Çà fait plaisir de voir nos analyses se croiser.

Extrait du rapport mensuel Sextant PEA :
Esso est une position que nous avons commencé à construire en fin d’année dernière quand le titre valait 40% de ses fonds propres. Détenue à 80% par le groupe Exxon, Essopossède principalement deux raffineries en France, en Seine Maritime et dans les Bouches du Rhône. Le secteur du raffinage européen a essuyé une période de restructuration douloureuse, impactée par une baisse de la consommation des pays développés sous l’effet des prix élevés du pétrole, et un déplacement de la demande dans les pays émergents. L’effondrement du prix du baril est un changement majeur pour le secteur. L’abondance de pétrole et la hausse de la demande inverse le rapport de force entre les producteurs de brut et ceux qui le transforment en produits raffinés: les marges du secteur du raffinage, parties du niveau très bas qui avait entraîné les fermetures de capacités, sont désormais à des niveaux records. Cela ne s’est pas encore vu dans les comptes, et la société communique peu, il faudra donc attendre les résultats du premier semestre pour confirmer un redressement de la rentabilité q ue nous estimons spectaculaire

Albioma
Je suis bête et méchant. Je cherche des entreprises décotes, avec une décote sur les cash flow. J'avais sous-pondéré le secteur de l'energie/utility avec la vente de GDF-Suez.
Le très bon gérant d'Indépendance et Expansion me propose le parfait candidat : Albioma.

Extrait du rapport mensuel de juin 2015 :
La cession de 28 % du capital d'Albioma par Apax à des investisseurs qui ne souhaitaient pas particulièrement détenir ces actions a provoqué un décrochage de 27 % du cours. Indépendance & Expansion a racheté des actions Albioma à la fin du mois.

Je complète également avec Groupe Guillin, qui présente de sympathique ratios.

J'ajoute CBO Territoria. Le titre est décote, et pour le long terme, le passage en foncière à horizon 5 ans est intéressant (surtout dans un PEA !).


La composition du portefeuille obligations



Un bon tuyau du forum d'IH m'a permis d'acquérir quelques obligations de l'OL à un prix totalement fou. Le rendement annualisé est de plus de 20% pour ces obligations qui seront remboursées en décembre 2015. Oui, vous avez bien compris, 4 mois de durée pour un remboursement total avec rendement brut de fiscalité de plus de 20% annuel.
Vu le taux, on peut se prendre pour un organisme de crédit peu scrupuleux profitant de pauvres personnes dans le besoin.
Non, le groupe OL a eu des difficultés. Mais, une augmentation de capital couplée à une nouvelle émission d'obligation a permis d’assainir les comptes (au moins à court terme). La souche de l'obligation que j'ai achetée a été racheté par l'OL à plus de 80% (souche total de 20 à 25 millions d'euros). Le restant est faible par rapport à la situation financière du groupe, il n'y aura pas de difficultés à priori pour rembourser le reste de la souche.
Cette obligation est convertible. Je pense que le vendeur a oublié, ou ne connaît, la règle de cotation des obligations convertibles : elle cotent et s'échangent sans coupon couru (contrairement aux obligations classique où l'acheteur paie le coupon couru, et le vendeur le reçoit).

Merci à toi vendeur inconnu. J'étais prêt à utiliser toutes mes liquidités pour en acheter, et même à emprunter.

Merci à toi reinanto54.
http://www.devenir-rentier.fr/viewtopic.php?id=2859&p=44



Performance du portefeuille


L'indice de référence pour comparer ma performance par rapport aux marchés sera composé à 70% d'un tracker actions (FR0010655688) et à 30% d'un tracker obligataire (FR0010754119).

La valeur nette du portefeuille au 29/08/15 est de 273 109€. Cette performance est brute de toute fiscalité.

La performance mensuelle du portefeuille est d'environ -3,54% à comparer avec la référence avec -5,54%.

La performance annualisée depuis la création est de 12,98% alors que la référence est à 6,12%. Le TRI est à environ 15,90%.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire